010 23 56 56 info@upskill.be

“L’époque où le travailleur était considéré comme une ressource de moindre importance par la majorité des entreprises s’estompe progressivement au profit d’une conception qui attribue un rôle central aux employés en les traitant plutôt comme une ressource essentielle et à haute valeur ajoutée.”

John P. Meyer, professeur en psychologie  (Meyer, Stanley, Herscovitch et Topolnytsky, 2002) [3]

Le Teambuilding permet de miser sur le développement des compétences des employés afin de booster leur sentiment d’efficacité et activer leur potentiel pour in fine booster leurs performances et permettre à leur entreprise de continuer à évoluer.

Jo-Anna Dannau, co-responsable du projet Team UP chez UPskill, vous présente les vertus d’un teambuilding et la plus-value offerte par le concept UPskill.

Quels sont pour toi les bienfaits d’un teambuilding?

“Les nombreux bienfaits du Teambuilding ont été maintes fois prouvés comme le confirment les multiples articles qui traitent du sujet. Mais il me semble important de mettre l’accent sur l’un d’entre eux ; le Teambuilding favorise l’émergence des compétences cognitives clés de demain surtout dans le contexte actuel de la transformation numérique qui modifie le marché de l’emploi (Levy & Murnane, 2004 ; OCDE, s.d.)[4][2]. Celles qui viennent en support aux compétences techniques afin d’assurer une capacité d’adaptation et constituent un levier-clé de la performance en entreprise.

Des compétences cognitives clé de demain, on en dénombre quatre : la collaboration, la créativité, la communication et l’analyse critique. La force du Teambuilding, c’est de créer le contexte qui permettra à tout un chacun et sans grande difficulté de développer ces différents atouts.

Facilitation visuelle créée par Jo-Anna Dannau

D’une part, on booste notre cohésion d’équipe en collaborant afin d’atteindre l’objectif fixé. On apprend donc à améliorer notre capacité à échanger, à s’écouter, à s’entraider et à agir ensemble. Un fonctionnement qui consolidera la confiance entre les membres de l’équipe et incitera à avancer de front vers un but commun. Des comportements que l’on peut aisément transposer dans la réalité de terrain de l’entreprise et ainsi augmenter la productivité.

Ce constat sous-entend d’ailleurs l’utilisation d’une bonne communication, qui passe donc par l’appréhension du mode de communication de l’autre, du savoir s’exprimer et du choix des mots afin de se faire comprendre. Toutes des facettes que le Teambuilding permet d’expérimenter et d’intégrer à son fonctionnement quotidien.

D’autre part, le Teambuilding, au-delà de ses bienfaits de renforcement d’équipe, est un bon moyen pour sortir du cadre  souvent strict imposé par le monde professionnel. L’employé met alors d’autres compétences au profit des différentes activités ludiques qui lui sont proposées. Il devra faire preuve de créativité et utiliser le principe du « think out of the box » pour venir à bout des énigmes posées.

Le partage d’idées et l’élaboration de pistes de solution favorisent la prise d’initiative et deviendra facteur de projets innovants. Ces mécanismes intellectuels impliquent la mise en perspective et la prise de recul quant aux fonctionnements ordinaires, ce qui incitera l’employé à être fort de propositions et à continuer à améliorer ses méthodes individuelles et collectives au profit de son entreprise.”

La crise sanitaire Covid a fortement boulversé les entreprises au niveau de leur organisation et les équipes ont souvent souffert du manque de contact social. En quoi organiser un teambuilding post covid peut être encore plus intéressant pour une entreprise?

“La crise que nous avons traversée a chamboulé notre façon de fonctionner et nos conditions de travail ont dû être adaptées. D’ailleurs, L’écho révèle en avril 2021 que « 48% des travailleurs disent souffrir de fatigue professionnelle et ressentent donc un désengagement et une baisse de motivation »[1]. Il est donc plutôt évident qu’à la sortie de cette période particulière, il sera primordial pour l’employeur de mettre en place certaines stratégies pour relancer la motivation et l’implication des collaborateurs en leur faisant prendre conscience qu’ils font partie d’un tout.

Le Teambuilding décuple la bonne ambiance au sein du groupe en se challengeant, en collaborant et en atteignant les objectifs ensemble. Des éléments qui, appliqués aux tâches journalières, rendent le travail intéressant et lui donnent du sens. Selon le cabinet de recrutement Robert Half, « les employés qui trouvent leur travail pertinent sont jusqu’à 2,5 fois plus heureux que ceux pour qui l’utilité de leur tâche quotidienne est moins évidente »[5]. La poursuite d’un but commun incite les employés à continuer à s’investir, même lorsque les temps sont plus difficiles.

Le manager peut donc proposer une activité Teambuilding à son équipe en vue de mettre l’accent sur le besoin d’un sentiment de bien-être au travail, sentiment qui a un impact direct sur la motivation. L’objectif pour l’entreprise sera donc double ; d’une part profiter des bienfaits développés par le Teambuilding afin de continuer à voir évoluer son entreprise. Et d’autre part profiter de l’occasion pour cultiver la qualité du ressenti de bien-être au travail, relancer la motivation et remettre sereinement le pied à l’étrier.”

Les teambuildings proposés par UPskill ont un concept assez innovant? Quelle est leur plus-value?

“Chez Upskill, nous sommes persuadés que l’apprentissage résonne mieux lorsque le participant sort de son cadre habituel. Nous vous proposons de quitter votre bureau le temps d’une journée, de lâcher votre routine pour prendre du recul sur votre activité et inciter des changements. Expérimentation, dépassement de soi, réflexions en groupe et plan d’action … telle est la valeur ajoutée de nos formules de formations par le Teambuilding.

Nous utilisons donc l’activité du Teambuilding comme méthode pour faire émerger une réflexion plus globale sur les compétences mobilisées par le groupe, les pratiques et l’organisation de l’équipe, le tout dans une ambiance favorisant la créativité et l’échange entre collègues. Nos formules allient activités ludiques et moments de partage collectifs durant lesquels nous prenons le temps de débriefer l’activité afin d’en tirer des conclusions et d’établir des plans d’action concrets à mettre en place dans la réalité professionnelle de chacun.”

Sources

[1] Bamps, N. (2021). « La crise du Covid pèse sur la motivation au travail ». L’Echo. Dossier, le travail, le covid et vous. https://www.lecho.be/dossiers/travail-et-covid/la-crise-du-covid-pese-sur-la-motivation-au-travail/10296879.html Consulté le 7 juin 2021

[2] Levy, F., & Murnane, R. J. (2004). « The new division of labor: How computers are creating the next job market ». Princeton, NJ: Princeton University Press.

[3] Meyer, John P., David J. Stanley, Lynne Herscovitch et Laryssa Topolnytsky. (2002). « Affective, Continuance and Normative Commitment to the Organization: A Meta-Analysis of Antecedents, Correlates and Consequences ». Journal of Vocational Behavior. 61 (1). 20-52. https://www.erudit.org/fr/revues/ri/2016-v71-n1-ri02441/1035904ar.pdf  Consulté le 7 juin 2021

[4] OCDE, s.d. Skills. http://www.oecd.org/skills/. Consulté le 7 juin 2021

[5] Robert Half. (2017). Le bonheur au travail : un must ou un idéal inaccessible ? https://www.roberthalf.be/fr/conseils-employes/bien-etre-au-travail/bonheur-au-travail-must-ou-ideal-inaccessible Consulté le 7 juin 2021

Copy link
Powered by Social Snap